• Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

     

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel

     

    Encore un petit tour dans Chirivel


    12 commentaires
  •  

    Je suis franco-espagnole

    Française du côté de ma mère

     et Espagnole du côté de mon père.

    Lorsque mes grands-parents espagnols

    sont arrivés en France, mon père n'était pas né.

    Il est né ici et n'a jamais mis les pieds en Espagne.

    Toute petite, je me suis promis d'aller

    un jour, voir le village de mes grands-parents,

    dont mon grand-père parlait tant ...

    ("Chirivel" qu'il prononçait "Tchéribel") !

    ... et peut-être y retrouver de la famille ...

    Chose faite en 2011.

    Nous sommes arrivés dans ce petit village montagneux d'Andalousie

    un peu loin de tout

    avec une liste de noms de famille, susceptibles d'être reconnus

    par certains habitants.

    J'ai été très surprise par l'accueil chaleureux de ces gens,

    qui ont tout fait pour m'aider !

    C'était l'effervescence dans ce petit village.

    Tout le monde y mettait du sien.

    Coups de téléphone donnés, voitures sorties du garage, prêtes à nous accompagner !

    Puis soudain, un déclic chez une personne

    qui pensait connaître quelqu'un de ma famille ...

    Elle nous a demandé de la suivre et nous a emmené chez cette dame

    qui s'est avérée être la cousine germaine de mon père.

    Vous imaginez ma joie.

    Comme je n'aime pas déranger les gens et arriver

    comme un cheveu sur la soupe,

    j'ai eu une petite hésitation, me demandant si nous allions être bien accueillis.

    Mais oui, les espagnols ont cette générosité et cette gentillesse.

    Nous avons été reçus comme de la famille et elle nous a même proposé

    de déjeuner avec eux. (Chose que j'ai refusée, je ne voulais pas exagérer)

    mais parait-il qu'un refus est mal perçu en Espagne ...

    Trop tard, c'était fait !

    Donc, sur les photos qui vont suivre,

    vous pourrez voir ces gens super et ce petit village qui ne l'est pas moins !

    Un merveilleux souvenir pour moi !

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

     

    A la recherche de ma famille côté espagnol ...

     

     

    A la recherche de ma famille côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...

     

    A la recherche de ma famille, côté espagnol ...


    27 commentaires
  •  

    Je vous emmène faire un petit tour

    au marché de Cadix,

    où certains étalages sont surprenants ...

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

    Au marché à Cadix

     

     


    8 commentaires
  • Cathédrale de Jerez de la Frontera

     

    Cathédrale de Jerez de la Frontera

     

    Cathédrale de Jerez de la Frontera

    Lire la suite...


    11 commentaires
  •  

     
    Jerez de la Frontera, Xérès en français, est une ville espagnole
    située au sud de l'Andalousie, dans la province de Cadix.
    Elle est située dans la plaine de l'estuaire du Guadalquivir
    célèbre pour la vigne et l'élevage équin. 
     

    -:-:-:-

     

    Bodega : mot espagnol désignant un entrepôt,

    notamment pour élaborer et stocker le vin,

    auquel cas il peut se traduire par cave ou chai.

     

    Jerez de la Frontera

     

    Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera

     

    Bodega à Jerez de la Frontera


    11 commentaires
  •  

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

    Salle pour le petit déjeuner

    Les parties communes des troglodytes à Baza

    L'accueil

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

    Le hammam

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Les parties communes des troglodytes à Baza

     

    Vous pouvez voir aussi l'article de Marmotte45

    ICI :

    http://vivresavraievie.eklablog.com/les-maisons-troglodytes-a125308578

     

     


    11 commentaires
  • 1 nuit dans un troglodyte à Baza

    Andalousie, gîte troglodyte écologique et insolite dans le désert à proximité de Baza (Granada)

     

    Pour la petite anecdote,

    nous avons cherché tout l'après-midi, notre hébergement.

    J'ai même perdu Ergé pendant 1 heure. Panique totale !

    C'était un jour férié, personne dans les rues.

    Le jour commençait à tomber

    Juste un petit cabinet de vétérinaire ouvert, un coup de chance !

    Je suis allée me renseigner sur le lieu du troglodyte avec mon espagnol très  approximatif et une famille de 8 personnes qui se trouvait là, nous a proposé de nous y conduire. Nous avons suivi leur estafette.

    Il y avait au moins 5 à 6 km à faire dans un désert bordé de quelques oliviers.

    Nous n'aurions jamais trouvé seuls.

    Ils ont été charmants

    Ca méritait bien un petit verre !

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     

    1 nuit dans un troglodyte, à Baza

     


    23 commentaires
  •  

    Le pont romain avec la mosquée-cathédrale en arrière plan

     

    La mosquée-cathédrale de Cordoue, également connue sous son ancien nom de grande mosquée de Cordoue (Mezquita de Córdoba) et sous son nom ecclésiastique officiel de Église-Cathédrale de Notre-Dame de l'Assumption (Catedral de Nuestra Señora de la Asunción), est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale

     

    Le pont Romain à Cordoue

     

    Le pont Romain à Cordoue

     

    Le pont Romain à Cordoue

     

    Le pont Romain à Cordoue

    Le Guadalquivir

    est un fleuve espagnol qui se jette dans l'océan Atlantique à l'ouest du détroit de Gibraltar.

    Avec ses 657 km de long, il est le 5e fleuve de la péninsule Ibérique. Il draine un bassin de près de 58 000 km2.

    Il prend sa source dans la Sierra de Cazorla puis passe par la vallée du Guadalquivir, également appelée dépréssion Bétique avant de traverser Cordoue. Vers le milieu de son parcours, il traverse une région peuplée et fertile au pied de la Sierra Morena où il est utilisé pour l´irrigation. Il passe ensuite à Séville où il est dévié à l'ouest de la ville pour éviter que les graves inondations du XIXe siècle ne se répètent. Par la suite, sur les quelques kilomètres qui séparent Coria del Río de l´estuaire, le Guadalquivir traverse une région marécageuse appelée Las Marismas (littéralement les marais), appartenant au Parc national Doñana. Il se jette dans l'océan Atlantique à Sanlúcar de Barrameda.

     

    Le pont Romain à Cordoue

     

    Le pont Romain à Cordoue

     

    Le pont Romain à Cordoue

     


    16 commentaires
  • L'avion commence sa descente pour Séville

    Champ d'oliviers, la culture principale

    Avec 1,4 millions d’hectares consacrés à la culture de l’olive,
    l’Andalousie représente à elle seule 19% de la production mondiale.

    L'avion commence sa descente pour Séville

     

    L'avion commence sa descente pour Séville

     Sol aride et sec

    L'avion commence sa descente pour Séville

    L'avion commence sa descente pour Séville

    L'avion commence sa descente pour Séville


    11 commentaires
  •  

    Réponse à la devinette

    Il y avait sur la photo précédente, un effet d'optique  !

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique